Guardians of the Galaxy

J’ai eu la chance de découvrir le dernier film Marvel hier soir en avant-première au Grand Rex. Alors, est-ce que ces Avengers de l’espace sont finalement à la hauteur de la campagne de pub colossale déployée par Marvel ?

Un suite prévue à un film Marvel !? on aura tout vu

Je ne peux que vous dire que ça envoie du Groot ! Pour un blockbuster d’été, la qualité était finalement au rendez-vous et on ne va pas s’en plaindre.

Nous suivons pendant 2h les aventures du « légendaire » Starlord qui va, pousser par les évènements, former une joyeuse bande de criminels pour s’autoproclamer Gardiens de la Galaxie. Comme dans toute bonne formation de groupe, la moitié de ses futurs camarades sont introduits dans le but de le capturer et récupérer une mystérieuse orbe (Nudge, nudge, wink, wink). Bon, je ne vais pas vous spoiler plus, ça fait également partie du charme de découvrir comment ils se retrouvent ensemble dans cette galère interstellaire. A ce propos, le design des vaisseaux est vraiment original et reflète bien les différents cultures galactiques représentées dans le film. Alors le film en met bien évidemment plein la vue en terme d’effets spéciaux…

Des effets spéciaux à couper le souffle !

…avec des lasers qui font « piou piou ». Mais ce qui fait mouche, c’est surtout l’humour omniprésent basé sur le décalage entre le passé trouble et ce rôle de héros de fortune dont ils s’affublent. Bon, il y en a bien une ou deux situations avec Rocket & Groot où il y a un côté « kawaiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! » mais les répliques sont généralement vraiment bien trouvées, avec le côté irrévérencieux que l’on a déjà vu dans la série des Iron Man. L’écriture joue également à fond la carte des différences culturelles entre les différents compagnons ainsi que les incohérences entre physique & attitude. Il y a des moments simplement jubilatoires, notamment durant l’évasion de la prison où les personnages en images de synthèse prennent vie.

You won't like him when he is angry...

Bon, face à cette euphorie initiale, il y a quand même un ou deux petits trucs qui clochent. Le scénario, même sans spoiler, est VRAIMENT classique. On voit tout arriver à 400 km mais il faut généralement accepter de poser son cerveau avant d’aller voir ce genre de film… A part ça, la campagne de pub m’a aussi un peu gâché la découverte de la bande son (excellente au demeurant) étant donné que j’avais en tête Hooked on a feeling des Blue Swede depuis plusieurs mois. Et Hooked on a feeling c’est aussi ça :

Voilà voilà… qu’est-ce que vous faîtes encore là ? Précipitez-vous réserver vos places ! Les Guardiens de la Galaxie sortent le 13 août.